Anti-ronflement

Un trouble courant, sous-estimé et en pleine augmentation :

  • La moitié de la population (de plus de 18 ans) est concernée par le ronflement.
  • Le profil du ronfleur est plutôt masculin.
  • Ce problème est en augmentation en raison du vieillissement de la population, et de sa tendance croissante à l’obésité.
  • Un ronflement moyen se situe entre 60 et 85 dB, ce qui est comparable à l’intensité sonore d’un réveil ou d’un aspirateur.
  • Ce sont les femmes qui en souffrent le plus, car les ronflements les empêchent de dormir.
  • La moitié des partenaires affirment que cela affecte fortement leur qualité de vie.

Conséquences du ronflement :

  • Difficultés relationnelles : 34 % des partenaires dorment de manière permanente ou occasionnelle dans une autre pièce, et le ronflement est une source de disputes.
  • Problèmes de santé : diabète de type 2 – bronchite – maladies cardiovasculaires – augmentation du risque d’obésité